Nov 242007
 

Ma laine lavée était bien sêche je suis donc allée la carder ce matin, c’est à dire la peigner pour enlever les saletés et la mettre en longues fibres.

laine lavée sêchéelaine lavée et sêchée, avant cardage

Ça ne se voit pas tellement sur la photo mais ça fait des petits tas de laine tout miteux et encore plein de paille en fait (pour cette laine en particulier. Tous les moutons ne sont pas obligés d’être pleins de paille hein…)

Avant de passer la laine à la cardeuse, il faut bien séparer les fibres, étaler la laine sur une faible épaisseur et enlever enventuellement les grosses brindilles qui peuvent rester.

cardeuse-1

cardeuse-2la cardeuse

On le voit je me suis fait aidée par une p’tite jeunette qui tournait la manivelle pendant que je préparais la laine. Et heureusement ! À deux il nous a fallu 2 bonnes heures pour mon petit tas de laine. On pose la laine préparée sur le devant de la cardeuse et on la fait passer en l’étirant en même temps qu’on tourne la manivelle. Elle est entraînée sur le premier cylindre puis s’accumule sur le deuxième.
Quand ce second est plein, on coupe le tas de laine cardée le long du cylindre et on obtient un tas de laine, ici d’une 40aine de cm de long.
Et on recommence.
On a fait 5 tas comme ça.

 

laine cardée avec paillelaine cardée. Un peu sale encore

Maintenant la laine peut être filée !! Telle qu’est la mienne, elle est encore assez grasse (trop en fait). Il me faudra filer en me mouillant les mains. Elle est aussi encore trop sale, car trop de paille reste dans la laine. Comparaison :

laien cardée bien:pasbienlaine bof VS laine trop super

Pour le moment, c’est pas grave vu que je suis incapable de faire une pelote correcte, ça sera bien suffisant pour m’entraîner à filer. Mais en tout cas, je vois mieux comment la laver et pour ce qui reste de cette toison, j’acheterais une brosse à chien pour enlever le gros de la paille avant de la laver.

Une bonne nouvelle, un éléveur est venu nous proposer des toisons, de bêtes qui vivent en exterieur donc sans paille à priori, et de moutons des pyrénées, c’est à dire à poil plus long. Chouette !!

Deuxième excellente nouvelle, ce type va faire une formation de chien de berger dans le coin : ça veut dire qu’il y a des bergers vers chez moi contrairement à ce que je croyais, et des éleveurs de moutons… J’attends avec impatience de revoir ce monsieur. Mon rêve de toujours n’est il peut-être pas si inaccessible…. à suivre… Je vais peut être bien suivre les traces de mon ancêtres le père Picard (ça s’invente pas) !! berger au 18eme (si si je vous jure).

  4 Responses to “Laine – cardage”

  1. nous aussi on attend la suite de ce roman photo palpitant et enrichissant 🙂

  2. C’est super intéressant, merci ! On est tellement déconnecté de tout ça… je ne savais même pas à quoi ressemblait une cardeuse !
    Par contre ça me paraît un peu décourageant de passer 2 h à carder ce tout petit tas de laine… une fois que vous aurez l’habitude ce sera moins long j’espère ?

  3. tom ravi du reportage, attends avec impatience le pull !!!

  4. et ben il va pouvoir attendre un moment…
    ddc >> non je pense pas que ça puisse aller vraiment plus vite sauf à être plus mécanisé

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

%d blogueurs aiment cette page :