Nov 082011
 

Je voulais courir hier, pour confirmer ma nouvelle activité sportive débordante, mais en bossant dans mes champs le matin, j’ai entendu un peu trop de coups de feu, dans la direction des bois bordant mon chemin (qui sont “chasse gardée”)…

Je me tâtais encore le midi, du genre : bon, j’y vais si il y a pas de coup de feu cet après-midi (un peu un truc entre la bonne foi et la bonne excuse, v’voyez ? Fred use du même stratagème aujourd’hui, jour de piscine avec une poussière dans l’oeil).

Et puis, il y a eu ce coup de feu, dans le bois à 100 mètres de la maison, suivi de la chute d’un truc dans notre haie de la prairie, ou dans la carrière on a pas trop su avec A. Là où 1 minute avant je jouais avec le chien d’A.

%d blogueurs aiment cette page :