Nov 142007
 

Comment appeler cette argumentation qui consiste à asséner aux français :
"Vous ronchonnez ? Vous êtes pas contents ? Vous vous rebiffez ? mais comment ça ? J’ai été clair pendant la campagne présidentielle, je ne vous ai pas menti. J’ai dit que j’allais engager telle ou telle réforme, faire appliquer telle ou telle loi. Faut pas faire les étonnés maitenant. Vous avez voté pour moi, ce qui signifie que vous étiez d’accord"

"je ne vous ai pas menti" cette phrase en particulier me fait bondir. Euh… Me met hors de moi serait plus juste. J’ai envie de foutre des coups de masse sur le poste quand j’entend ça, et Fred doit être ravi de m’entendre gueuler (au ryhtme où on l’entend). Putain mais merde ! Tâcher d’enrober impunément les gens en faisant l’enfant de coeur (moi, ma bonne dame, mon cher monsieur, faire montre de sentiments que la religion très sainte et très chrétienne réprouve ? enfin c’est pas sérieux ! Et puis c’est méchant), ça me révolte.

 

  5 Responses to “Dictature sarkozienne : du cynisme du gouvernement français réduit à son président (… de la République…)”

  1. ouh là !
    effectivement tu te révoltes !

    mais je suis d’accord avec toi et c’est exprimé parfaitement

  2. huhuh.
    n’imp.
    je me révolte pas là. pas au sens où j”entends la révolte.

  3. aaah et puis arrête de me déconcentrer pendant que j’écris un article de 3 pages sur la radiation.

  4. La Sarkocratie est un fabuleux sujet d’observation… dommage que les conséquences n’en soient pas virtuelles….
    Je suis sûre qu’il a Mein Kampf dans sa bibliothèque, je pense par exemple à : “Hitler marque une admiration particulière pour la façon dont la hiérarchie catholique maintient sa domination sur les fidèles : « en niant systématiquement les données de la science qui la contredisent », et en imposant somme toute, dirait-on aujourd’hui, « sa propre réalité ».” (source wikipédia)

  5. oui y’a de ça.
    brrr…

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

%d blogueurs aiment cette page :