Mai 122010
 

Le 1er marché a été un fiasco.

Même en restant pondérée et objective.

Et pourtant, j’étais apprêtée pour appâter le chaland : mascara, brushing et de ce vernis vermillon qui fait si bien ressortir la peau bronzée.

ET Fred était habillé correctement.

Bref, on avait un potentiel charme non négligeable (nos légumes aussi).

Ca n’a pas marché et en plus personne ne m’a parlé à MOI. Manifestement, seul Fred est habilité à parler affaires.

  4 Responses to “Brève dépitée”

  1. c’est trop nul… mais bon, c’est du commerce de proximité, t’en chie un moment avant d’être reconnu et/ou accepté par les gens. moi ça me le fait toujours après 5 ans, alors hein…

    sinon il faudrait que Fred mette une perruque peut être.

  2. Vous avez quand même réussi à écouler vos produits?? Vous avez des invendus??

    Je pense comme Damo, c’est le temps de vous faire connaître et vous fidéliser une clientèle.

  3. et du vernis ?
    Fred a pensé au vernis ?

  4. ^^ Frichi, ne change pas ^^. Je vais lui soumettre l’idée. Vous verrez ça sur “la ferme” mais on a rattraper le coup grâce à nos nouveaux potes beatnik (JM, Val and co, Ourson, vu que tu connais). Et ceusses qui sont venus acheter cordialement les invendus ont tout de suite vu que j’avais mis le paquet avec le vernis 🙂 Donc, oui, Fred devrait s’y mettre, vu que ça se voit !
    On avait 90% d’invendus sinon ce matin, les boules. alors que tout le monde soit disant nous attendait sur ce marché.
    je fais un article plus complet et explicite sur la ferme dans la soirée.
    Vous êtes chouxxx je savais que j’avais raison de me plaindre ici. :-*

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

%d blogueurs aiment cette page :