Mai 222007
 

… UN LEROT !!!! on héberge un lérot !
débusqué il y a 10 minutes par Lilou qui en est excessivement fière, j’ai eu mes petites frayeurs1 avant de voir ce que c’était mais c’est bien un lérot absolument magnifique !
De ce que j’en ai pu voir c’est très habile et rapide (heureusement pour lui mais j’ai dû intervenir quand même un peu pour être sûr que Lilou le chope pas avant qu’il ne puisse se sauver). Comme on l’explique dans le lienc’est tout à fait apte à courir sur les murs à toute vitesse.

Il a pu s’enfuir donc in extremis dans le ‘grenier’, et Lilou a multiplié les exploits (ah ça c’était kek chose ! qu’elle vienne plus faire sa mijorée, genre “han, j’y arrive pas aidez-moiiiii !) pour y accéder à sa suite.
Là j’entends rien.
….
….
ah bah tiens la revoilà, sans rien dans la gueule (ouf), elle va manger (et pas boire).

hîîiîîîîîirk là voilà repartie à l’affût ! Mondieumondieumondieu, vais-je me retrouver avec un lérot sous le nez à 3 heures du matin ? hîîiîîîîîrkkkkkkk

Bon là où je m’interroge c’est que ledit lérot est quand même gros (plus qu’il n’y parait dans la littérature) plus gros qu’une souris  domestique si vous voyez le genre, et qu’il vit chez moi et pas dehors comme prévu !

Je serais ravie si quelqu’un pouvait me dire lequel des deux, mâle ou femelle, a un masque sur les yeux et lequel a juste les tâches noires sur les tempes ! Vraiment si vous saviez comme ça m’arrangerait que tâches ≠ femelle !

De même, et si les expéditions de chasse de Lilou se révèlent infructueuses d’ici ce WE (hors de question que je monte dans le ‘grenier’ l’escabeau me fout trop le vertige), j’aimerais des conseils pour savoir quoi faire de la bestiole (et de sa famille j’en ai bien peur, rappelez-vous : “Une fois par an, peu avant l’été, mère lérot après une gestation de 3 semaines donne naissance à une portée relativement modeste pour un rongeur (je n’en ai jamais observé plus de 5)”).

1 : voir mes merveilleuses aventures dans les commentaires
2 : aaaaah je vis des aventures en direct mais le temps que j’écrive vous aurez que du différé ! Diable que c’est palpitant !

  8 Responses to “…”

  1. lilou faisait un rafus pas possible dans la pièce d’à-coté. je me suis levée pour aller voir et elle voulait absolument me montrer une bête.
    Pas de son de chauve-souris alors j’ai pensé à une mouche, ai cherché là où elle me montrait (pas trop parce que pas trop envie de soulever les coins (plein dans cette pièce en travaux) pour y découvrir un monstre (hey ! vous avez vu l’heure, C’EST l’heure des monstres !) et rien vu (à son grand désarroi).
    Je retourne à mes affaires et soudain ! des couinements à n’en plus finir et ma loute en furie autour du bac à douche posé contre le mur (le FUTUR bac à douche). je pense à une chauve-souris bizarre ou à un oiseau. en tout cas pas trop envie de de regarder derrière hien, des fois que ça me saute à la gueule. enfin je prend mon courage à deux mains, et …

  2. Il ne te reste plus qu’à l’apprivoiser 😀
    (j’adore l’image du nichoir à balcon dans le lien ^^)

  3. S’il te semble gros, c’est peut-être que la gestation atteint son terme :))
    Rassure-toi : “le lérot ne développe pas de pullulations et la densité de ses populations n’est jamais très importante, même si ponctuellement, il peut parfois être abondant.” 😉

  4. huhuhuh oui j’avais bien remarqué cette phrase.
    il est pas gros mais c’est un grand individu et il me semble que chez les petits animaux, les plus grand sont les femelles.
    gasp !!!

  5. et l’image sur le mur de brique c’est exactement comme ça qu’il(elle) a regagné le grenier hier sur notre mur de brique !!
    aux denrière niouzes, lilou ne l’a pas attrapé(e).

  6. J’ai lu ton appel chez DDC et comme les lérots j’en connais un rayon… ça fait 20 ans que je me bagarre avec eux et je n’ai pas encore gagné. J’ai juste réussi à les tenir à distance. La bonne nouvelle c’est qu’un lérot c’est tout mimi et ça s’apprivoise très bien et que c’est INTELLIGENT.  C’est à partir de ça qu’apparaissent les  mauvaises nouvelles Le lérot est casanier, quand il a une maison c’est pour la vie. Enfin il faudrait mieux dire la lérote. En général, elle disparait un peu au printemps et réapparait pour faire son nid avec tes affaires, tes chaussettes par exemple. Mais pas que, la lérote aime aussi la déco, ça ne la gène pas de te piquer une petite cuillère où un bijou. Le nid qu’elle installera dans un endroit confortable et bien isolé, par exemple ta toiture dans laquelle elle pratiquera toutes les ouvertures nécessaires. Dans le nid elle va mettre au monde 6-8 petits, qui dès qu’ils le pourront commenceront à  jouer, c’est à dire à cavaler sur les murs la nuit en faisant des couic couic. Après , quand elle en a marre, la lérote vire tout le monde du nid. Sauf si certains s’installent ailleurs dans la maison, ce qu’elle tolère.
    Evidemment c’est ta cuisine qui servira de cantine.
    En bref, les lérots sont envahissants, craquants, capable de t’engueuler si tu les déranges. Et c’est une espèce protégée.
    La seule solution que j’ai trouvée c’est de les capturer dans un piège, et les relâcher dans une forêt. Mais il faudra y aller en voiture parce que les lérots c’est comme les chats, ça sait retrouver le chemin de la maison… de loin….

  7. (bon j’ai merdé dans les comm)

    Naya >>
    huhuh j’ai bien rigolé à la lecture de ton com.
    enfin je vais probablement rire jaune assez rapidement.
    mais retenons les bons cotés : c’est magnifique, ça ne vit manifestmeent pas en colonie, et elle ne va jamais descendre dans la cuisine sous peine de se fairre rapidement trucider par NOTRE animal domestique lavraielaseulelunique nomeho !

    elle a dû cependant trouver super sympa qu’on lui mette de l’isolation en début d’hiver en laine de chanvre en plus, excusez du peu.

    d’un autre coté, elle est en train de squatter notre bientot chambre, et là ça va être beaucoup moins marrant ! faudra voir qui sera le plus gêné ! en tout etat de cause, bientot il y aura un escalier et tout sera bien rangé, avec des aller-venues constantes et lilou (le chat) qui comptait bien en faire son fief ! J’ose esperer qu’elle sera assez outrée du dérangement pour partir en se drapant dans sa dignité !

    on comptait sur une mission de repérage ce we,  dans l’objectif de voir où elle niche exactement et de préparer un piège pour l’emmener dans la forêt justement. je compte sur le bordel des petits pour me guider alors  😉

  8. J’ai un bout de ma maison qui est isolé en chanvre et il me semble avoir repéré que la bestiole n’était pas fan.
    Pour l’appâter le mieux qu’on ait trouvé c’est les bouts de pomme.
    Bon courage.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

%d blogueurs aiment cette page :