Juil 092009
 

C’est en majeure partie grâce à Fred (justice soit rendue) mais Tom nous aide bien et avec plaisir chaque fois qu’il vient. Il adore aller au jardin (enfin pour l’instant) et il adore aider les adultes (enfin pour l’instant).
Aujourd’hui :

DSCF6245ratissage et ramassage de la paille d’herbes folles mise à sêcher

DSCF6246
récolte des tomates “noires de crimée”

DSCF6249semailles des haricots

Il a aussi fait tout ce qui étatit en son pouvoir pour utiliser le plus possible les arrosoirs : les remplir, ouvrir la vanne de la réserve, la fermer, arroser, reremplir, reremplir, trouver une astuce pour avoir à les reremplir….

  3 Responses to “Si ça pousse si bien”

  1. Ah, mais les enfants et l’eau c’est le beau mariage.
    Comme on dit ici, Tom “debe pasarselo pipa” avec vous.
    Traduction patate: il doit s’amuser beaucoup-beaucoup.

  2. Une petite dépêche livrée à domicile :
    Les criées jettent des milliers de kilos de légumes
    vendredi 17.07.2009, 08:24
    Les criées maraîchères belges doivent détruire des dizaines de milliers de kilos de chicons, de salades, de tomates et de concombres parce qu’ils ne se vendent pas, indique Het Laatste Nieuws vendredi. En cause : une offre en surnombre, ce qui fait descendre les prix à des niveaux exceptionnellement bas. Grâce au beau temps, les récoltes ont été excellentes partout en Europe, ce qui a pour conséquence que l’offre est plus importante que la demande et que les prix descendent. Les exportations belges ne sont pas bonnes. Le consommateur s’y retrouve, car les légumes estivaux sont jusqu’à moitié moins chers en supermarché, mais les producteurs ont quant à eux le couteau sur la gorge. « Si les prix ne remontent pas à l’automne, de nombreuses entreprises maraîchères pourraient avoir de grands problèmes », prévient l’expert agricole Luc Busschaert. « Les légumes ne sont pas littéralement détruits. Ils sont d’abord distribués aux banques alimentaires et aux CPAS. Le reste est utilisé comme engrais vert ou comme nourriture pour les animaux », indique-t-on du côté des criées.

  3. ça c’est bien les aléas des producteurs. l’été c’est souvent quitte ou double. Quand ça foire pour un en général ça foire pour tout le monde et vice versa.
    c’est surtout vrai pour les fruits d’ailleurs.

    mais bon, heureusement pour moi, l’offre en bio sera pas suffisante, quoi qu’il arrive, avant un bon moment ! 

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

%d blogueurs aiment cette page :