Fév 082008
 

Voilà la salle de bains telle que nous l’avons découverte lors de notre première visite. Je dois dire qu’on avait sûrement pas bien cerné l’horreur du lieu ce jour là.
Tout est d’un goût… euh certain. Il parait que tous les goûts sont dans la nature, mais enfin, un semblant de bon goût et de bon sens, mince !!! (et de propreté ça aurait pas été du luxe non plus)

avant

Grâce aux talents nombreux et variés de Fred, superhéros du quotidien on ne le dira jamais assez, la transformation a été radicale… (le cerveau les plans et l’organisation de l’espace, c’est moi) :

B.O. : L’usine – 10 petits indiens

Vous remarquerez qu’on est passé par des stades pas évidemment : pas de murs, pas de plafonds, pas de douche (enfin pour çà on battra JAMAIS Frichi, c’est impossible), pas de lavabo, et même quelques heures sans WC (mais AVEC Jules).pendant

Pour l’écologie : mousseurs économiseurs d’eau, bois massif traité à l’huile dure pour le lavabo et à la cire ‘écolo’ pour le meuble.

Voilà… Il reste à poser la porte (coulissante). En attendant on utilise encore le bon vieux système de porte en drap. Et également, mais un peu plus tard à poser une fenêtre sur le mur à colombage. Ce qui sera l’occasion de refaire la chaux.

Fév 082008
 

Hey !! Ma logeuse a encore sorti du mouton aujourd’hui !
Hum ça me rend folle.
Vivement qu’on ait une bergerie.

sPatteLoute1

 

Fév 052008
 

Hors ZZZ et compagnie. Mais comme je le disais, j’étais tellement contente de m’y remetre avec inspiration que j’en ai fait d’autres dans la foulée.

Celui-ci a été reçu, je me permet de l’exposer.

Les autres sont ou trop perso ou sans intérêt (mon inspiration m’a fait défaut par manque de temps au bout d’un moment :()

sandy-2008-recto

Fév 042008
 

…dans l’audiovisuel public.
On ne peut que s’en réjouir, logiquement.
Surtout que notre président assure que les radios et télés pourront continuer à fonctionner de la même façon puisque l’état, via la ministre de la culture, a assuré que "Il n’y aura pas (..) de problème de budget (…), c’est l’engagement pris par le président et le gouvernement".
Allez, soyons optimistes pour une fois et réjouissons-nous de la disparition de la pub…

Intégralité de l’article reproduisant l’intervention de C. Albanel ce matin du F. Inter :

"PARIS (AFP) — Radio France a "toute vocation à être concernée" par la suppression de la publicité dans l’audiovisuel public, a indiqué mercredi sur France Inter la ministre de la Culture et de la Communication Christine Albanel.

"Evidemment Radio France, qui est un des fleurons de notre service public, a toute vocation à être concerné par la suppression de la publicité", a-t-elle souligné.

L’idée avancée par Nicolas Sarkozy lors de sa conférence de presse à l’Elysée "est que l’ensemble de l’audiovisuel public et la radio évidemment, ne soit pas soumis à la dictature de l’audimat, même si l’impératif de l’audience demeure", a expliqué Mme Albanel.

La ministre a précisé que la publicité représentait "peu de choses" dans le budget de Radio France, "car il y avait déjà une forte limitation" du recours à cette source de revenus.

Le PDG de Radio France Jean-Paul Cluzel avait indiqué le 10 janvier à l’occasion de ses voeux au personnel, que la volonté du gouvernement de supprimer le recours à la publicité pour l’audiovisuel public "pourrait s’appliquer, selon beaucoup de vraisemblance, à Radio France", qui regroupe France Inter, France Info, France Bleu, France Musique, France Culture, FIP et Le Mouv’.

Il s’était réjoui par avance d’une moindre dépendance de la publicité, rappelant à cette occasion que la publicité ne constituait que 8% environ des ressources du groupe, avec 45 millions de recettes publicitaires prévues pour 2008.

Avant l’annonce de Mme Albanel, le PDG de Radio France avait engagé des démarches auprès du gouvernement pour obtenir l’autorisation d’ouvrir ses antennes à la publicité de marque, estimant que l’obligation qui lui était faite de se cantonner à de la publicité pour des services publics nuisait à son image. Ce projet s’était heurté à une fronde des radios privées qui craignait une raréfaction de la publicité commerciale sur leurs propres antennes.

Selon Christine Albanel, on est désormais "dans un autre schéma", car Radio France "est complètement intégré" à la réflexion sur la suppression de la publicité.

"Il faudra qu’il y ait une compensation intégrale et dynamique", a notamment indiqué la ministre, précisant que le sujet a déjà été discuté avec Jean-Paul Cluzel. "Il n’y aura pas plus de problème de budget à Radio France qu’ailleurs, c’est l’engagement pris par le président et le gouvernement", a souligné la ministre.

Selon Jean-Paul Cluzel, la part restreinte des recettes publicitaires dans les ressources de Radio France "concourt incontestablement" à la manière dans la radio publique remplit ses missions de service public.

La ministre a confirmé que le gouvernement "ferait tout" pour que la loi sur la suppression de la publicité dans l’audiovisuel public soit votée "avant l’été"."


DdC nous rapporte ce que EDITH lui a dit : "Pour ou contre la suppression de la publicité sur les chaînes de télévision publiques ? Après l’annonce surprise du président de la République, le ministère de la culture et de la communication a ouvert, mercredi 30 janvier, un forum permettant aux internautes et téléspectateurs de s’exprimer sur "les nouvelles perspectives" du paysage audiovisuel français."

Fermeture le 10 février.

Fév 012008
 

DdC nous informe que Kokopelli, vendeur de ‘vieilles’ semences a perdu ses procès :on lui interdit de vendre des semences car elles ne sont pas répertoriées sur la liste des semences autorisées(et ce, au mérpis des recmmandations européennes pour la conservation des variétés anciennes, qui est le seul défaut des semeces kokopelli.
Le meilleur moyen de participer à la conservation des ses vieilles espèces, et c’est VITAL, est encore d’en acheter et d’en semer le plus possible. On peut aussi aider l’asso Kokopelli en devenant adhérent.

Info de Kinkapricorne, on peut signer une pétition contre l’utilisation de ce nouvel insecticide, le cruiser qui va encore faire des dégats dans les ruches. Je vous rappelle que ces dernières sont dans un piètre état et que la production de miel a dramatiquement baissé.

%d blogueurs aiment cette page :