Avr 032010
 

On peut dire, sans exagération, que je viens de me faire radiée de pôle emploi parce que j’ai envoyé les documents qu’on m’avait réclamés (par trois personnes différentes, dans deux pôle emploi différents).

“Allo Mme Hanneton ? Je ne comprends pas du tout pourquoi vous avez envoyé ces documents. Alors, bon, je vous radie hein, de toute façon vous n’êtes plus indémnisée”.

Avr 022010
 

1 journées de ma vie de fermière c’est :

500 grammes de courrier, pas très funky, qui me procure 1 heure de tâches administratives au minimum,

5 – 6 mails pro qui me procurent aussi facile 1 heure de taff administratif,

à peu près une grosse emmerde par semaine, soit de la ferme soit des satellites (i.e. : comptable, cédante, banquier, notaire, chambre d’agriculture, …). Remarquez qu’on a baissé de rythme à ce sujet, mais la dernière est gratinée de chez gratinée, et si je récupère pas ça, on en a pour des années à s’en remettre (encore quelqu’un qui a mal fait son boulot)

quand je me lance dans une tâche administrative, ça me prend 1 journée et, comme il y a toujours un truc qui va pas (j’arrive pas à joindre quelqu’un par exemple, ou je n’obtiens pas de réponse, …) du coup, je peux prévoir 1/2 journée de plus pour finir ce que j’ai dû laissé tomber. Tiens, comme aujourd’hui par exemple. Je devais enfin avoir mon chéquier d’entreprise et prévoyais de payer tous mes créanciers, mais en fait, ben le chéquier était pas prêt. Ce qui repousse les règlements de 5 jours. Et que je doive encore faire des trucs à ce moment là que j’aurais pu solder aujourd’hui (1/2 journée à consacrer à retourner à la banque, et faire les envois). De même, avec ce que j’ai pu faire ce matin, je me suis rendue compte (après relance divers et variées) que j’allais devoir prendre 1/2 journée mardi à passer des tas de coups de fils.

Heureusement, lundi, y’a pas de courrier ! OUF !

C’est un peu le cercle vicieux en fin de compte.

%d blogueurs aiment cette page :