Mai 062007
 

Wouhou !!!!
Vive JeanneLaPucelle, vive les marchés médiévaux, vive le 6 mai 2007 (il n’est encore que 18:55) !
J’ai enfin trouvé où apprendre le travail de la laine, un de mes voeux les plus chers (je rêve depuis enfant d’être bergère, et je n’ai toujours pas abandonné cette idée…) cardage, filage et je vais avoir mon propre rouet !
Et voeux plus récent je pourrais au même endroit apprendre la vannerie.
Tout ça à deux pas de chez moi.
Je suis (encore) une femme heureuse.

La laine des moutons, C’est nous qui la tondaine
La laine des moutons, C’est nous qui la tondons
 
Tondons, tondons, La laine des moutaines, Tondons, tondons, La laine des moutons.

La laine des moutons, c’est nous qui la lavaine
La laine des moutons, c’est nous qui la lavons

La laine des moutons, c’est nous qui la cardain
La laine des moutons, c’est nous qui la cardons

La laine des moutons, c’est nous qui la filaine
La laine des moutons, c’est nous qui la filons

La laine des moutons, c’est nous qui la vendaine
La laine des moutons, c’est nous qui la vendons


  3 Responses to “La laine des moutons, c’est nous qui la cardons”

  1. Ah ben au moins une bonne nouvelle dans la journée !! File, jolie bergère 🙂

  2. han avant de lire le début je croyais que c’était une note sur les moutons de Panurge toussa.
    Bon bah c’est bien coule ça.

  3. Damo : ahahah oui c’est vrai ! mais non j’ai plus de verve là d’un coup.
    DdC : ouais hein ! pourvu que ce maudit bras ne m’embete pas, c’est mon seul souhait !

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)

%d blogueurs aiment cette page :