Avr 262010
 

Ah quel bonheur d’habiter à la campagne dans une jardin indécemment grand bien que pas encore très magnifique.

Les joies du soleil, de la table de jardin, du BBQ, des fleurs, des apéros de fin de journée, de bientôt les bougies anti-moustique et des discussions de nuit autour de la table ci-dessus nommée et d’une bonne bière.

C’est vraiment la belle vie la campagne. Surtout quand on y passe vraiment ses journées.

(j’avais fait des photos de bonheur avec de la vaisselle en plastique colorée et transparente et des trucs bucoliques, mais soit ça rend rien, soit y’a des gens dessus, soit c’est pas les miennes, alors, tant pis).

Avr 142010
 

Où on a appris que « ah oui, le semoir ne fonctionne pas très bien. Il sait plus semer dès qu’il est un peu de travers ».

« Ah, tiens, j’ai retrouvé cette autorisation de construction d’un transformateur EDF sur la parcelle. Évidemment, on en peut pas s’y opposer » (surtout quand, c’est trop tard, on a déjà acheté, hein, poufiasse)

« Oh la la les poules, elles sont encore pas mal pour des poules de 3 ans et demi ». Alors, là, je m’interroge. Sachant qu’elles avaient 1 an et demi fin mai 2009, 3 mois fin janvier 2010, pourras-tu trouver l’équation mathématiques dite « de l’âge de la poule précédent l’oeuf ».

Avr 122010
 

Ca faisait longtemps qu’on avait pas eu une couille tient.

Je viens d’apprendre par la bouche même de la mairie, que l’entretien des fossés et cours d’eau incombent aux propriétaires des terrains qu’ils traversent. C’est même l’Article L215-14 du code de l’environnement.

Évidemment, tout le monde sait ça, surtout ceux qui ont un fossé ou un cours d’eau dans leur jardin, et on aurait dû s’en douter. Mais la putasse qui nous a refilé le bébé a assuré main sur le coeur que c’était à la commune de s’en charger « et qu’ils n’avaient jamais rien fait ».

Nous avons donc acheté entre 400 et 500m de fossé communal (et les deux rives AHAHAHAHAHAH) embaclé jusque ras la gueule. Le paradis des moustiques.

%d blogueurs aiment cette page :