Nov 122008
 

Ah ça, on a bien fait de manifester :

Le retour des légumes cabossés
LE MONDE | 12.11.08 |
BRUXELLES BUREAU EUROPÉEN
Les légumes et fruits cabossés vont peut-être faire leur retour sur les marchés. Mercredi 12 novembre, à Bruxelles, les Vingt-Sept devaient décider d’abroger les normes commerciales qui écartent de la vente carottes, asperges et autres abricots aux formes imparfaites.
suite…

Nov 122008
 

Après la confiture de chataignes, on a racheté des gros marrons sur le marché pour tenter des trucs. Après avoir épluché ceux d’ici, dont les petites peua étaient hyper onvaginées par manque d’eau, on avait pas du tout envie d’en ramasser d’autres pour encore se faire chier. On a parié que ceux du marché, plus gros seraient moins ‘sec’ et on a eu raison. Cela dit c’est pas pour autant que le résultat nous satisfasse.

DSCF4180
On croirait des des des ??? Marrons glacés, bravo Cindy (un lien contre une note ma cocotte…)

DSCF4182
..c’est d’ailleurs ce qu’on va essayer de vous faire croire. Les étiquettes ayant été faites avec un soupçon d’anticipation…

…mais en fait non. Ca n’en est pas. Le problème réside à la cuisson. Trop cuits quand on a fait la confiture, on ne pouvait donc pas les utiliser de toute façon, même après épluchage laborieux, pour faire des marrons glacés, et là pour le coup, pas assez cuits ! La loose. Malgré les bains successifs dans le sucre bouillant, ça n’a pas suffit à les cuire assez pour avoir l’onctuosité des marrons glacés, et surtout pour être suffisamment imbibés de sucre. Ajoutez à ça que j’ai raté le glaçage… Nous pourrions appeler ça « chataignes crues au sucre ».

DSCF4185Par contre on a plutôt réussi le sirop…

 

DSCF4191
…et on en a des litres en plus.
étiquettesfactory
Et ma foi, on a fait de bien belles étiquettes.
Nov 122008
 
!!! Alerte Bactériologique !!! Alerte Bactériologique !!! Alerte Bactériologique !!!

Il a suffit que Fred jette un oeil dessus, et ils sont tout moisis. Chataignes crues au sucre ET sirop.
Les méga boules.
On est maudit du marrons.
Tout ce boulot pour rien.
Plus jamais !! Comme dit Fred « c’est déjà ce qu’on a dit y’a 7 ans… »

 

!!! Alerte Bactériologique !!! Alerte Bactériologique !!! Alerte Bactériologique !!!

À bon entendeur, salut.
Avec toutes nos condoléances.
Au moins on aura réussi les étiquettes.
Nov 052008
 

Consommateurs !! Vous pouvez agir bande de feignasses ! J’en ai marre de jeter la moitié des carottes que je déterre sous pretéxte qu’elles sont pas assez grosses, trop poilues ou un peu tordues.
(Putain si avec ça j’ai pas un blog rank de fou avec des recherches porno sur gogol, et ouais chui obligée d’être vulgaire, j’suis vénère là)
Tout ça parce que vous voulez pas vous faire chier à les éplucher… D’autant que, comble de l’ironie, c’est vous qui voulez de toutes petites carottes à la fin de l’été sous pretexte que ce sont des carottes nouvelles.

Oui à la carotte sous toute ses formes ! Et vous aurez la joie et l’émotion de découvrir de jolies p’tites carottes qui se tiennent embrassées et s’enroulent les unes sur les autres.

carotte

À ça c’est sûr, les lapins, y sont contents, vu tout ce qui reste dans le champ, tout frais déterré, ils ont pas trop à se fouler pour grignoter d’la carotte.

Nov 052008
 

Bon déjà : Yeah Girly !!! On peut dire c’quon veut et même ce que je dirais dans la suite du post, il n’empêche que j’ai été zémue toute la journée. Quand même, c’est une putain de journée mémorable. Pour le coup, on va boire un coup à la santé des ricains et de Barack ce soir. De la clairette bio, encore en plus.

Bon sinon pour résumer mon sentiment je suis euphorique, et j’ai un peu l’impression de vivre un roman d’anticipation (mais en dehors de la vie politique actuelle, ça m’arrive aussi, on vit des trucs tellement tragiques…), un de ceux que je serais incapable de nommer où le président américain et NOIR (ou presque) ; bref, euphorique disais-je et je digresse ; mais cependant, je suis parfaitement d’accord avec ce que disait ce matin sur France Inter Robert Malley (ancien conseiller du Président Bill Clinton pour le Proche-Orient) ou Roger Cohen (éditorialiste au « New York Times » et à « L’International Herald Tribune ») j’sais plus : « Il faut s’attendre à être déçus (sous-entendu parce qu’on est un peu trop euphorique d’un coup). Son élection est exceptionnelle, mais il ne fera pas une présidence exceptionnelle ».
Je pense que ça rejoint ce que voulait dire DdC dans les comm’ précedents (dis-moi si je me trompe). Néanmoins, on ne peut pas nier
que cette élection dénote un changement notable des opinions des américains, une volonté de changement de leur politique dans des domaines cruciaux comme la politique extérieure et l’environnement.
Sans parler du symbole que représente Obama en tant qu’afro-américain.
C’est surtout ça qui m’intéresse en fait et que je voulais noter. Ca dépasse tellement de sales concepts et de moments atroces de l’Histoire encore récente. Ca paraissait encore simplement improbable il y a seulement quelques mois. Bon, on peut arguer que c’est ma vision étriquée de blanche pas hyper cultivée sur l’outre atlantique, mais on peut être contents que ce soit arrivé (d’autant plus quand on voit qui il y avait en coprésidence en face, même si je sais que c’est pas un bon argument, le vote par défaut…). Et le fait que ce soit arrivé, peut laisse imaginer que le monde peut en être changé. (ouais ok, c’est UN PEU utopiste, mais envisageable).
Pas forcément grâce à Obama, mais parce qu’il aura été élu à la tête de la nation la plus puissante du monde. Cet évènement, je crois, peut en déclencher d’autres, aussi importants et positifs, donner une nouvelle force pour des actions salutaires au monde.

Ok, on sait que Obama va pas révolutionner le monde mais ça reste quoi qu’on en dise un évènement exceptionnel et jouissif.

Nov 022008
 

Je vous parlais Coming Soon, dont je suis absolument fane, et plus encore depuis qu’on les a vu hier en concert au  festival des Rockomotives de Vendôme.

Je suis très ravie de ce concert, encore qu’un peu court à mon avis, mais c’est le gros problème dans les festivals, restriction d’horaire et pas de rappel. La scène a été vite vidée derrière leur dernier titre.

Visuellement, bien qu’ils soient mignons comme tout (je me fais l’effet d’une vieille mamie à parler mais c’est vrai qu’on commence à se sentir vieux dans les concerts) et que Howard Hughes et Billy Jet Pilot ait une présence scénique, l’ensemble reste assez statique. Mais ça ne peut que s’améliorer et je veux bien croire que ce ne soit pas facile de faire à la fois un concert et un spectacle. Ce n’est d’ailleurs qu’un petit bémol, car franchement, ça ne m’a pas dérangée.

Je les ai dévorés des yeux autant que possible, et, hier à 6 sur scène (il manquait Carolina), il y avait du beau monde à mater, d’autant plus qu’ils sont à fond dans leur trip et ça, y’a pas à dire, ça met du sentiment et de l’émotion.

Côté musique, rien à redire : c’est beau, de qualité, ils jouent bien et ils ont de jolies voix. Vous pourrez vous en faire une idée sur leur site si vous aviez pas déjà été convaincus par mon article précédent.

En bonne groupie, j’ai récupéré la play list, que je me suis faite dédicacée en partie (l’autre partie des dédicaces étant sur le CD). On a un petit peu discuté avec chacun, et surtout avec Mary-Salomé, et ils sont absolument charmants. Ma Girly, t’as gagné un CD d’ailleurs, vu que j’en ai racheté un pour me le faire dédicacer, tu hérites de celui que j’avais déjà.
Une petite vidéo pour le plaisir des yeux :

Big Boy

À bientôt j’espère un vrai concert à Orléans, pas une première partie ni un festival, qu’on puisse en profiter à plein.

En ce qui concerne le festival des Rockomotives, même si on est pas resté jusqu’au bout de la soirée d’hier, (c’est pas qu’on se fait vieux, hein, mais franchement, la suite du programme n’était pas notre tasse de thé), je n’ai que de bonne choses à en dire. Bon, déjà, évidemment, on apprécie qu’un festival de fin octobre début décembre se passe en intérieur. (parce que ça veut dire aussi des vrais chiottes, propres, un bonheur), mais aussi parce que tout frise la perfection (à condition de s’y retrouver dans la programmation éclectique) : un bar qui propose pour seuls jus de fruits des jus de fruits bio, du vin et du vin de petits producteurs locaux (on est presque dans le val de Loire), la restauration est faite maison et bonne, tous les prix sont plus que raisonnables et une nouveauté (du moins pour nous qui n’avions pas fait de festival encore cette année), les verres sont consignés : on « achète » un verre pour la soirée, qu’on se fait remplir dès que le besoin s’en fait ressentir, et on le rend en fin de soirée, contre sa consigne. Bref, un festival qui semble mûrement réfléchi et responsable. Une belle surprise.

PS : ici un autre article sur Coming Soon

%d blogueurs aiment cette page :