Juin 282006
 

En résultat du jugement en appel demandé par Monsanto après la relaxe décidé en premier ressort pour les fauchuers d’OGM : 2 mois de prison ferme pour le leader Jean-Emile, 2 mois en sursi pour les 48 autres et 1000€ d’amende chacun. Je ne comprend pas un tel écart entre deux jugements concernant la même affaire, outre le fait que, évidement, je trouve ça dégueulasse.
Les faucheurs font appel en cassation. quel sera le résultat cette fois ?

je me suis reveillée avec cette nouvelle, maintenant je suis de mauvais poil.
Bon, je retourne à mes cartons.

Juin 142006
 

Pourquoi ça m’agace que des mecs qui me dépassent à vélo sur mon trajet quotidien me fassent, la bouche en coeur, des remarques du genre (certes vu la fréquentation de la piste cyclable ça n’arrive pas tout les 4 matins et surtout pas en hiver)

« olà mademoiselle qu’est-ce que vous avancez bien »

« joli coup de pédale ! »

est-ce qu’ils sont tout simplement gentils et qu’ils ont dû pédaler comme des fous (puisque parait-il je pédale bien …) pour me ratttraper et me faire ce compliment ?

est-ce que ça veut plutot dire « hum… joli cul » (c’est tout ce qu’ils peuvent apprécier  avant de me dépasser)

est-ce que ça veut dire, comme je le comprends « vous vous démerdez pas mal pour une fille »

Juin 082006
 

Lisez bien les conditions décrites ci-dessous pour autoriser un enfant et ses parents à rester en france. C’est pire qu’effarant. Je m’en remets pas. Je ne sais pas quoi faire. Quitter ce pays ? prendre les armes ? faire une expedition punitive ?

Et si un jour quelqu’un trouve que Kenza est un peu trop noire et parle un peu trop le créole qu’elle est en train d’apprendre ?

Et les enfants de parents allemands par exemple, qui seront bilignues ?  Ceux là aussi on va les renvoyer ?

« Le point après les déclarations de Sarkozy

Sur les 50 000 familles (et donc bien plus d’enfants) sans papiers recensés par le ministère de l’intérieur, celui-ci envisage d’en régulariser environ 800. Les conditions sont les suivantes :

  • L’enfant concerné doit être né en France ou y être arrivé en très bas âge
  • Il doit avoir été scolarisé au moins un an en France
  • Il ne doit pas savoir parler la langue du pays d’origine de ses parents
  • Il ne doit pas être en lien avec ce pays.

Tout pouvoir est laissé aux préfets pour décider au «cas par cas» de l’éventuelle application de la mesure «exceptionnelle» .

800 familles sur 50 000…  Des enfants qui devront faire la preuve d’une rupture culturelle… On est bien loin du «geste humanitaire» de Nicolas Sarkozy et du «répit pour [tous] les enfanst sans papiers» qu’évoquent le plus souvent les médias.

Nous attendons des nouvelles des comités de soutien locaux pour savoir si les familles Chen et Sylla, que nous parrainons, pourraient être concernées par cette mesure exceptionnelle. Mais la déclaration de Thierry Mariani, rapporteur du projet de loi Sarkozy à l’Assemblée nationale, et que cite une dépêche AP du 6 juin à 17h50, nous inquiète : « seules seront concernées les familles dont l’enfant est scolarisé depuis au moins une année scolaire dans l’enseignement obligatoire». Or Aïssata et Mohamed sont en maternelle, un niveau scolaire qui ne fait pas partie de l’enseignement obligatoire… »

Juin 052006
 

Aujourd’hui est le fameux lundi de Pentecôte, jour férié suivant la fête religieuse du même nom (qui a lieu le dimanche je le rappelle), journée déclarée de solidarité par notre f*cking gouvernement (pas f*cking à cause de ça mais je vais pas laisser passer une occasion de le dire) depuis la canicule de 2003 et ses conséquences.

En fait un beau bordel. Le gouvernement a décidé que pour financer les structures destinées aux plus vieux de ce pays, chacun se devait de travailler un jour de plus dans l’année dont les fruits pécuniers seraient réservés auxdites structures (soit-disant, 2 milliards d’euro générés l’an passé).

Sauf les services publics (faites c’que je dis pas ce que je fais)

Sauf les routiers qui sont sympas. Eux sont interdit de circulation carrément. Pour faciliter celle des ceux qui ne travaillent pas aujourd’hui et sont partis en we prolongé… , soit les susnommés. Ce qui fait qu’il y a tout un tas de structures qui dépendent complètement de la livraison journalière qui ne peuvent bosser aujourd’hui. Enfin c’est à dire que les personnes qui y travaillent vont faire semblant.

Sauf les enfants/ados/jeunes scolarisées. Du coup les parents dont les entreprises sont ouvertes aujourd’hui sont quand même contraints de prendre une journée de congés. Par contre, le personnel de l’éducation nationale qui bien que faisant partie du service public doit travailler aujourd’hui. Du coup je me demande comment font les personnes de l’éducation nationale qui ont des enfants ?

Et comment font les parents qui d’habitude font appel à une nourrice ? Celle ci doit etre en congé aujourd’hui donc ils doivent etre contraints de prendre une journée de congé pour s’occuper de leurs enfants. Mais d’un autre coté, ils sont employeurs de la nourrice en question donc comme celle-ci ne travaille pas et ne fait pas son quota de solidarité, doivent-ils payer des indemnité à l’état ?

Sans compter encore les entreprises pour qui cette journéee coûtent plus d’argent qu’elle n’en rapporte car elle est toujours légalement considérée comme fériée donc les salariés peuvent exiger d’être payés en heures sup’ ou heures WE, et récupérer leur journée un autre jour…

J’ai vraiment du mal à croire que ça rapport 2 milliard d’euros.

Enfin moi je travaille, c’est d’ailleurs pour ça que j’ai le temps de faire une notasse….

%d blogueurs aiment cette page :